domingo, 8 de octubre de 2017

PIERRE RABHI CET HOMME SAVANT
Resultado de imagen de PIERRE RABHI
Source de l'image: https://vimeo.com/120957987


Conférence de Pierre Rabhi, l’initiateur de Colibris, Mouvement pour la Terre et l’Humanisme, reconnu expert international pour la lutte contre la désertification. Auteur, philosophe et conférencier, il nous parle dans cette vidéo de 1h30 d’un avenir nouveau pour notre agriculture et notre alimentation. Il nous appelle à « l’insurrection des consciences » pour fédérer ce que l’humanité a de meilleur. Devant l’échec de la société de consommation et les dommages considérables infligés à la Nature, il nous invite à sortir du mythe de la croissance infinie à réaliser l’importance vitale de notre terre nourricière et à nous engager dans une nouvelle éthique de vie vers une « sobriété heureuse ». Conférence filmée par un membre de l’écocentre Oasis.

Pierre Rabhi : semer le futur from Rino Noviello on Vimeo.

Partout où il va, il attire les foules. À 79 ans, Pierre Rabhi répète sans relâche le même message depuis un demi-siècle : "Tout le monde dépend de la nature. Si la nature meurt, nous mourrons." Un message qu'il a longtemps prêché dans le désert, mais qui a fini par trouver son public : “C'est une petite voix qui porte beaucoup”, juge une de ses fidèles lectrices.

“L'humanité est folle, complètement folle”

Pierre Rabhi n'a pas toujours été une star. Ses combats, il les a d'abord menés seul, sur son petit coin de terre, en Ardèche. Dans les années soixante, quarante ans avant tout le monde, il est un des premiers à se passer des pesticides et des engrais chimiques : “Ouvrier agricole, je voyais qu'on n'arrêtait pas de manipuler toute l'année des substances toxiques, et qu'il fallait mettre des masques. (...) Comment peut-on empoisonner ce à quoi nous devons la vie ? La terre à laquelle nous devons la vie, nous l'empoisonnons. C'est de la folie. L'humanité est folle, complètement folle”, s'insurge-t-il alors. Pour cultiver sa terre, Pierre décide alors de mettre au point des techniques agronomiques alternatives. À l'époque, on ne parle pas encore d'agroécologie, Pierre Rabhi est un pionnier.

Pierre Rabhi, le semeur d'idées
Source: France 2 France Télévisions Mis à jour le publié le 

viernes, 6 de octubre de 2017

À PARIS, TROIS MOINEAUX SUR QUATRE ONT DISPARU
L'oiseau aurait même quasiment disparu par endroits, notamment dans les 11e et 15e arrondissements
                                 
Illustration d'un moineau. — SUPERSTOCK/SUPERSTOCK/SIPA
Source de l'image: http://www.20minutes.fr/paris/1914887-20160829-paris-nombre-moineaux-victimes-gentrification-chute-acceleree

Figure familière de Paris, le petit moineau rond et sautillant ne serait plus comme un poisson dans l’eau dans la capitale. Les effectifs du « passer domesticus », alias le moineau domestique, seraient en effet en train de fondre à une vitesse accélérée. Il aurait même quasiment disparu par endroits, notamment dans les 11e et 15e arrondissements.
« La chute est globale et très importante », affirme Frédéric Malher, président du Centre ornithologique d’Ile-de-France (Corif), qui compte les moineaux depuis 13 ans avec la Ligue pour la protection des oiseaux (LPO). Le spécialiste estime que depuis 2010, environ la moitié des effectifs de ces animaux aurait disparue.

Une population difficile à quantifier

« On a la sensation qu’il y a nettement moins de moineaux » à Paris, approuve de son côté Maxime Zucca, ornithologue à Natureparif, l’organisme chargé de surveiller la biodiversité en Ile-de-France.
Pourtant, quantifier le déclin de cet oiseau est difficile « parce qu’on n’a jamais eu d’estimation fiable » de ses populations. Il faudrait en effet « des milliers d’ornithologues pour tout dénombrer, du coup on extrapole à partir des comptages effectués ici et là ».

La gentrification, l’une des causes privilégiées

Les causes de ce phénomène ne sont, elles non plus, pas connues avec précision. La question alimente les recherches et plusieurs hypothèses sont avancées. Mais selon les spécialistes, les moineaux pourraient surtout être victimes de la gentrification de la capitale, qui a touché des arrondissements autrefois populaires comme le 11e.
En effet, « le moineau fait son nid dans un trou (…) il aime bien les bâtiments un peu déglingués, donc quand on rénove un bâtiment ancien, on fait disparaître » son habitat, explique Frédéric Malher.

Des friches réduites de moitié en 30 ans

Les « friches » et « espaces délaissés » constituent en effet un environnement indispensable aux moineaux pour se fournir en insectes destinés à leur progéniture. Or, dans l’agglomération parisienne (Paris et les trois départements limitrophes), les friches ont diminué de moitié en 30 ans.
Certains incriminent aussi l’épervier, apparu récemment à Paris, parce qu’il se nourrit d’oiseaux, ou encore les ondes, en forte augmentation, même si cette dernière hypothèse n’est « pas du tout vérifiée », indique Maxime Zucca.
Reste que le moineau n’est pas la seule espèce dont la population diminue à Paris. Confrontés au même problème de nourriture, d’autres granivores, comme le serin cini, le chardonneret ou le verdier, subissent le même sort.
Source: http://www.20minutes.fr/paris/1914887-20160829-paris-nombre-moineaux-victimes-gentrification-chute-acceleree


                                 
Source de l'image: http://www.20minutes.fr/paris/1914887-20160829-paris-nombre-moineaux-victimes-gentrification-chute-acceleree
http://www.francetvinfo.fr/replay-jt/france-2/20-heures/faut-il-s-inquieter-de-la-disparition-des-moineaux-en-ville_2401678.html

Leur chant fait la fierté des Parisiens. Et pourtant, même devant la célèbre cathédrale Notre-Dame, on les rencontre de moins en moins souvent au milieu des pigeons. Ici, les promeneurs sont unanimes : les moineaux de Paris sont devenus des oiseaux rares. "Je reviens à Paris après 19 ans, et je trouve qu'il y en a moins", témoigne un homme. En moins de quinze ans, trois moineaux sur quatre ont disparu de la capitale. Pourquoi un déclin si brutal ? Faut-il s'en inquiéter?

La raréfaction des friches

Enquêter sur cette disparition, c'est l'une des missions de l'ornithologue Frédéric Malher, qui recense régulièrement les nids de moineaux de la capitale. Longtemps, les cavités capables d'accueillir leurs nids ont été très nombreuses sous les toits des immeubles les plus anciens. Mais selon cet expert, ces espaces sont devenus de plus en plus rares, les bâtiments modernes s'étant multipliés à Paris. Ces changements architecturaux sont particulièrement sensibles dans le Nord-est parisien, où près de 85% des moineaux ont disparu. Mais une deuxième cause pourrait avoir accentué cette surmortalité : la raréfaction des friches, des réservoirs de biodiversité essentiels pour se nourrir.
Source: France 2 France Télévisions Mis à jour le publié le 



domingo, 1 de octubre de 2017

L’ARGENT DE POCHE DES JEUNES EN FRANCE
Resultado de imagen de l'argent de poche des petits français
Source de l'image: http://www.terrafemina.com/article/faut-il-donner-de-l-argent-de-poche-aux-enfants_a327819/1

43% des Français donnent de l'argent de poche à leurs enfants

Pour de nombreux parents, l'argent de poche est vu comme un vecteur de responsabilisation de leurs enfants. Certains d'entre eux y voient également une bonne manière de les récompenser.
43% des Français donnent de l'argent de poche à leurs enfants et ils y consacrent en moyenne 47 euros par mois. C'est ce que révèle un sondage réalisé par OpinionWay pour Fortuneo, rendu publique ce lundi 18 septembre. Assez logiquement, la part des parents qui donnent de l'argent tous les mois à leurs enfants évolue avec l'âge de ces derniers. Ainsi, ils sont seulement 24% à faire un versement régulier à leurs enfants de moins de 7 ans, 40% pour les enfants de 7 à 10 ans, 51% pour ceux de 11 à 14 ans et 66% pour les 15-17 ans.
L'argent de poche, en plus de faire plaisir aux enfants, est vu par près de 9 français sur 10 (88%) comme une bonne manière de les initier à la gestion d'un budget. 82% des parents estiment que ce geste rend les enfants plus autonomes et 70% ont tendance à mettre en place cette pratique pour les récompenser de bons résultats scolaires ou d'un comportement satisfaisant.
Si la moyenne de ces versements est de 47 euros, il existe une certaine disparité sur le montant des sommes consacrées à l'argent de poche des enfants. Parmi les parents interrogés qui ont des enfants mineurs, 9% versent entre 1 à 10 euros d'argent de poche, 11% entre 11 et 20 euros, 7% entre 21 et 30 euros, 9% entre 31 et 50 euros et seulement 5% donnent plus de 51 euros par mois. 2% ne se prononcent pas.
Enquête réalisée en ligne par OpinionWay pour Fortuneo du 2 au 3 août 2017 par questionnaire auto-administré sur un échantillon représentatif de 1.038 personnes âgées de 18 ans et plus constitué selon la méthode des quotas (sexe, âge, catégories socio-professionnelles, catégorie d'agglomération et région de résidence). Au sein de cet échantillon, 290 parents d'enfants de moins de 18 ans, soit 28% de l'échantillon, ont été interrogés.
Source: http://www.lefigaro.fr/conso/2017/09/18/20010-20170918ARTFIG00330-43-des-francais-donnent-de-l-argent-de-poche-a-leurs-enfants.ph
Imagen relacionada
Source de l'image: https://www.lcl.com/guides-pratiques/enfants-banque/conseils-pratiques/argent-poche.jsp

Glisser une petite pièce dans sa tirelire, c'est presque comme un jeu quand on est enfant. L'argent de poche, c'est un peu à la carte selon la philosophie, l'âge et les moyens. "Je reçois 20 euros par mois. Mais ça peut changer : si j'ai des bonnes notes, je peux recevoir plus", confie une jeune fille. D'après une étude récente, 24% des moins de 7 ans recevraient de l'argent de poche, 40% des 7 à 10 ans, 51% des 11 à 14 ans et 66% des 15 à 17 ans.

"Un petit espace de liberté"

L'argent de poche, c'est une affaire qui ne date pas d'hier. Les enfants d'hier comme ceux d'aujourd'hui plébiscitent l'argent de poche. Du côté des parents, par contre, cela fait débat. "La somme peut être extrêmement réduite, mais c'est symboliquement une manière d'indiquer à l'enfant : 'Il y a un petit espace de liberté que je t'offre, où tu peux rêver à ce que tu voudrais acheter, même si c'est dans longtemps, grâce à tes économies'", déclare le docteur Patrice Huerre, pédopsychiatre. Pour que la liberté soit réelle, ce psychiatre recommande aux parents de ne pas se mêler des dépenses de son enfant. La tirelire doit rester son jardin secret.


Argent de poche : faut-il en donner aux enfants ?
Source: France 2 France Télévisions Mis à jour le publié le 


Et en Belgique?
Les enfants reçoivent-ils de l'argent de poche? Et si oui combien et qu'en font-ils? Ce sont certaines des questions auxquelles Wikifin, un site spécialisé sur l'argent, a tenté de répondre. Plus de 1000 parents ont été interrogés pour cette enquête.
On apprend que 64% des enfants reçoivent de l'argent de poche chaque mois. 74% d'entre eux ont commencé à recevoir de l'argent avant l'âge de 13 ans, mais c'est en général vers 11-12 ans qu'ils touchent pour la première fois de l'argent de poche.
Des montants variables...
Les montants qui sont donnés par les parents varient fortement en fonction de l'âge des enfants. Voici les moyennes calculées par Wikifin:
  • Entre 6 et 9 ans, l’enfant reçoit en moyenne 3,90 euros.
  • Entre 10 et 14 ans, la moyenne s'élève à 17,40 euros.
  • 53,60 euros, c'est le montant attribué aux enfants entre 15 et 19 ans.
  • Quand ils ont plus de 20 ans, les adolescents reçoivent 80,50 euros.
...Et des dépenses variables aussi
Que font les enfants et adolescents avec cet argent de poche? Un peu de tout, mais une grosse partie d'entre eux, environ 70%, en font ce qu'ils en veulent. Dans le détail, 35% utilisent cet argent pour leurs loisirs, qu'il s'agisse d'aller au cinéma, à des concerts ou de sortir avec les copains. 21% des jeunes achètent  de la nourriture avec une partie de leur dringuelle. La consommation téléphone est payée en partie par 17% d'entre eux. Enfin, 15 % des jeunes choisissent de faire du shopping et d'acheter des vêtements avec une partie de cet argent.
De nombreux enfants ont une carte de banque
Près d'un enfant sur deux (49%) entre 6 et 20 ans possède une carte de banque. Et 26% d'entre eux peuvent dépenser le montant qu'ils souhaitent, à condition évidemment d'avoir le solde disponible sur le compte. Il n'y a donc pas de limite de retrait imposée par les parents.
En ce qui concerne la carte de paiement, l'enquête révèle que, parmi les enfants qui ont entre 6 et 12 ans, un sur dix a déjà sa propre carte.
Regardez ces vidéos
https://www.rtbf.be/auvio/detail_comment-on-parle-d-argent-dans-une-classe?id=2091936

                Resultado de imagen de l'argent de poche des petits français
Source de l'image: http://www.fourchette-et-bikini.fr/maman/argent-de-poche-a-partir-de-quand-et-combien-48835.html

jueves, 28 de septiembre de 2017

VERS LA DISPARITION DES CAISSIÈRES DES SUPERMARCHÉS?
          
Source de l'image: http://www.barlamane.com/fr/vers-disparition-caisses-magasin/

Les innovations dans le monde de la technologie se font de plus en plus présentes, avec un seul et même but : Faire disparaître les caisses libre-service,  présentes dans plusieurs grandes surfaces à travers le globe.  Mais ce service semble loin de la perfection et beaucoup de consommateurs ne savent pas ou ne veulent pas se servir (travail supplémentaire pour le client, plantages réguliers, voix de synthèse horipilante, etc.).
On retrouve également ‘’ des zapettes’’ qui permettent aux consommateurs, en supermarchés, de scanner eux-mêmes leurs articles au fur et à mesure puis de payer à la fin. Un gain de temps évident à condition qu’il n’y ait pas de file d’attente à la caisse finale où le passage reste obligatoire.
Aux Etats-Unis, par exemple ‘’Twyst’’ est un cabat connecté dans lequel le consommateur place ses articles. Ceux-ci sont équipés d’étiquettes sans contact RFID. On est débité automatiquement sur sa carte bancaire lorsque l’on quitte le magasin. Ou encore, QueueHop qui permet de scanner directement un produit en boutique avec son smartphone. On est alors débité automatiquement. Plus besoin de caisse dans la boutique.
À noter toutefois que la question qui se pose à ce niveau est la suivante : que vont devenir les caissiers et caissières ? Vont-ils se retrouver au chômage ? Même s’il est paradoxal de vouloir préserver un métier considéré comme très pénible, il est exact que le développement des caisses automatiques contribue au chômage des caissières. Ce à quoi les professionnels répondent que beaucoup sont formées à de nouveaux métier, comme le conseil et l’assistance à la clientèle.
Source: http://www.barlamane.com/fr/vers-disparition-caisses-magasin/

Supermarchés : est-ce la fin des caissières?

Encore plus d'information cliquez  ici.

Scanner, payer... Pour un consommateur sur trois, c'est désormais une habitude : la caissière est une machine. Seriez-vous prêts à aller plus loin ? De nouvelles technologies sont en train d'apparaitre. Clients, employeurs, à qui profite le changement ? Le métier de caissière est-il condamné à disparaitre ? Il y a même des magasins où l'on peut faire ses courses sans passer par la caisse : il suffit de télécharger une application sur smartphone.

"Vous scannez vos articles. Vous payez. Et vous sortez"

Premier à tester la formule en France : ce supermarché parisien. Carte bleue enregistrée, smartphone en main, c'est parti. "Vous prenez la salade, vous allez juste scanner le code-barre en dessous, avec l'application", explique Régis Schultz, président de Monoprix. Chaque article scanné s'ajoute à notre panier. Six produits ce jour-là. Et pas d'attente en caisse. "Il y a aujourd'hui deux irritants pour le client", selon Régis Schultz : "Le passage en caisse, les ruptures de stock. On a voulu fluidifier ce passage en caisse pour les clients. Vous scannez vos articles. Vous payez. Et vous sortez". À la sortie du magasin, juste un contrôle aléatoire pour un client sur dix.
Source: France 2 France Télévisions Mis à jour le publié le 

jueves, 21 de septiembre de 2017

POLEMIQUE AUTOUR DE
 JEAN BAPTISTE COLBERT

Une association antiraciste veut débaptiser les collèges et lycées Colbert

                               Resultado de imagen de jean-baptiste colbert
Source de l'image: https://es.slideshare.net/ceciliabarja/grandes-pensadores-de-la-economa


À la suite de la suppression de la statue du général confédéré Lee, à Dallas (Etats-Unis), dix personnalités françaises ont demandé la suppression du nom «Colbert» des écoles de la République.
En France aussi, le devoir de mémoire est sujet à polémiques. Ou tout du moins à une remise en question. Après les événements de Charlottesville aux États-Unis, les tensions s’étaient accumulées autour des anciennes gloires sudistes, représentations de l’esclavagisme des états sécessionnistes jusque 1865. Finalement, la statue du général Lee a été enlevée à Dallas le 14 septembre dernier. En France, le président du Conseil représentatif des associations noires de France (Cran) a appelé dans une tribune diffusée par Le Monde, à débaptiser les lycées et collèges Colbert - une petite vingtaine d’établissements selon l’annuaire en ligne de l’éducation nationale.
Financier visionnaire, Jean-Baptiste Colbert doit sa présence sur les portes d’entrée des écoles françaises au redressement économique dont il fut l’artisan au début du règne de Louis XIV. Jusqu’à sa mort en 1683, Jean-Baptiste Colbert a réinventé le rôle de l’État dans l’économie, pour créer l’un des premiers «gendarmes des marchés» de l’histoire, théorie largement reprise par les économistes de tous bords depuis. Mais Colbert a aussi été l'instigateur du Code Noir - qui est finalement promulgué deux ans après sa mort -, un édit du roi sur l‘esclavagisme, notamment dans les Antilles. C’est donc contre ces législations qui ont concouru au développement de l’esclavage que se battent aujourd’hui les militants antiracistes, dont Louis-Georges Tin, le président du Cran. Mais aussi Harry Roselmack ou Lilian Thuram, signataires de cette tribune.
(...) Source: Par  • Publié le  • Mis à jour le 

Polémique : faut-il bannir Colbert ?

Faut-il débaptiser ces lycées qui portent le nom de Colbert ? C'est ce que souhaitent les signataires d'une tribune. Jean-Baptiste Colbert fut le grand argentier de Louis XIV, mais aussi l'instigateur du Code noir qui règlementait l'esclavage dans les colonies françaises. Laisser son nom au fronton des établissements scolaires est intolérable pour certaines associations.

Une question qui divise

"Colbert n'est pas un personnage qui fait l'union. Il est à l'origine d'un crime contre l'humanité. Donc la question se pose : sommes-nous le pays des droits de l'Homme ou le pays des droits des esclavagistes ? (...) Pour beaucoup de descendants d'esclaves, cela constitue un crachat permanent", déclare Louis-Georges Tin, le président du Conseil représentatif des associations noires de France (CRAN). Pour certains philosophes, juger l'Histoire avec les yeux d'aujourd'hui n'a aucun sens.
 Source: France 2 France Télévisions Mis à jour le publié le 

lunes, 18 de septiembre de 2017

UNE  POUCE ÉLECTRONIQUE SOUS LA PEAU
Resultado de imagen de UNE POUCE ÉLECTRON SOUS LA PEAU
Source de l'image: http://www.papergeek.fr/recharger-son-smartphone-avec-son-urine-peut-etre-avenir-16463
Franchir les portes d'une entreprise d'un simple geste de la main, sans badge d'accès, déverrouiller son ordinateur, une photocopieuse, ou même dans cette entreprise américaine, payer au distributeur sans carte de crédit : "Je scanne le produit, je vais payer avec ma carte de crédit. Pour cela, je passe ma main devant le lecteur pour payer", détaille un salarié. Derrière ce geste, une technologie semblable à celle du paiement sans contact. Et une puce électronique logée sous la peau entre le pouce et l'index. Dans le monde entier, plusieurs entreprises proposent déjà à leurs employés ces drôles d'implants, pas plus gros que des grains de riz.

Deux risques principaux

Dans cette entreprise belge, les salariés volontaires sont équipés de cette puce. Nom, numéro du salarié... Ils peuvent échanger des informations en une fraction de seconde. Dès lors se pose la question de la confidentialité. Le risque ? Pour Gildas Avoine, chercheur spécialiste RFID - IRISA à Rennes : "Il y en a deux : que la personne puisse être tracée, parce qu'il y a un identifiant. Et le deuxième risque, c'est 'Que va-t-on faire de cet identifiant ?' Pour ouvrir une porte, un attaquant pourrait copier cet identifiant, en scannant la puce de la personne, et ensuite rejouer cet identifiant devant la porte", avertit-il.
Source: France 2 France Télévisions Mis à jour le publié le 

Enquête : une puce électronique sous la peau

Voire aussi https://doloresblancorodasfrances.blogspot.com.es/2017/02/en-belgique-des-salaries-se-font.html

sábado, 16 de septiembre de 2017

JOURNÉES DU PATRIMOINE 2017
             Resultado de imagen de journées européennes du patrimoine 2017
Source de l'image: 
http://es.beziers-mediterranee.com/escaparte/agenda/1299000-journees-europeennes-du-patrimoine-au-conservatoire-beziers-mediterranee

Organisées par le ministère de la Culture et de la Communication et coordonnées par les Directions régionales des affaires culturelles (DRAC), les Journées européennes du patrimoine sont rendues possibles grâce aux nombreux coordinateurs territoriaux (municipalités, syndicats d’initiative, conseils départementaux, offices de tourisme, associations de sauvegarde du patrimoine...) qui participent activement à leur mise en place.

Le programme des Journées Européennes du Patrimoine 2017 dans toute la France.

Le week-end du 16 et 17 septembre 2017, les Journées du Patrimoine reviennent avec pour thème "Jeunesse et Patrimoine". Comme chaque année environ 17 000 sites publics ou privés seront ouverts au public... Profitez-en ! Consultez sur notre site le programme des journées du patrimoine à Paris et dans toute la France.
Les 16 et 17 septembre 2017, vous avez rendez-vous avec les monuments, parcs et musées de la Capitale. Paris propose aux visiteurs et aux curieux de découvrir gratuitement son patrimoine à travers une foule d’activités pour tous publics : balades, expositions, ateliers, conférences, ouvertures exceptionnelles… Le thème de cette 34ème édition des Journées européennes du Patrimoine est : "Jeunesse et patrimoine".
Source: http://es.beziers-mediterranee.com/escaparte/agenda/1299000-journees-europeennes-du-patrimoine-au-conservatoire-beziers-mediterranee

Patrimoine : une passion française

   Des nombreuses personnes ont profité des journées du patrimoine. Des milliers de visiteurs ont dû patienter dans de longues files pour pouvoir rentrer dans le palais de l'Élysée, un lieu de pouvoir qui provoque la curiosité. Le bureau Louis XV du salon doré intéresse tout particulièrement. Installé dans cette pièce à la demande du général de Gaulle, ce bureau est un chef d'oeuvre du XVIIIe siècle. C'est le meuble le plus précieux de l'Élysée.

17 000 lieux et monuments en France

Le couple Macron a fait son apparition pour des autographes et des photos. 17 375 visiteurs pour le palais de l'Élysée en ces journées du patrimoine, c'est un succès. Mais il est pourtant battu par le Sénat et ses 22 300 visiteurs attirés par le trésor d'architecture parisienne du palais du Luxembourg. Dans toute la France, 17 000 lieux et monuments ont célébré les journées du patrimoine.
Source: France 2 France Télévisions Mis à jour le publié le